À la différence du sauna de type classique, les saunas infrarouges ne sont pas conçus pour faire chauffer l’air qui se trouve tout autour de vous. En revanche, ils se servent de lampes infrarouges qui fonctionnent au moyen de rayonnements électromagnétiques pour réchauffer directement votre corps.

Ils n’ont pas besoin d’avoir recours à la chaleur dite conventionnelle pour être efficaces, mais plutôt des panneaux ou des plaques alimentées à l’infrarouge qui ont la capacité de pénétrer sans trop d’effort nos tissus, ce qui fait donc  chauffer notre corps bien avant que l’air le soit.

La température qui se trouve dans le sauna à infrarouge est généralement comprise entre 40 °C et 60 °C, contrairement à un sauna classique qui lui est compris entre 65 °C et 88 °C. Plus de détails sur Acti-S.

Comment un sauna infrarouge peut agir sur le syndrome de fatigue chronique ?

– Il empêche la dégradation des protéines et la perte musculaire en déclenchant la production de protéines de choc thermique (HSP). La dégradation des protéines et la perte musculaire sont souvent un facteur important de la fatigue des glandes surrénales, c’est-à-dire du dérèglement de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS), et le dérèglement de l’axe HHS fait souvent partie du tableau général du syndrome de fatigue chronique. 

Le dérèglement de l’axe HHS se produit dans un état de stress chronique (dû à l’inflammation, comme c’est le cas dans le syndrome de fatigue chronique) et l’organisme finit par réagir en adoptant une physiologie catabolique. Cela signifie essentiellement que le corps commence à se manger lui-même afin de gagner de l’énergie. Il prélève des acides aminés dans les tissus des muscles lisses et dans la paroi interne de l’intestin. 

C’est souvent pour cette raison que les personnes atteintes du SFC se sentent non seulement fatiguées en permanence, mais aussi physiquement faibles.

Les protéines de choc thermique (Heat Shock Proteins/HSP) produites par la thérapie du sauna sont utilisées par vos cellules pour contrer les facteurs de stress nuisibles, y compris les polluants environnementaux, les toxines, la chaleur, le froid, le stress de l’exercice et plus encore.

– Il aide directement les personnes atteintes du SFC à se rétablir par des mécanismes (peut-être inconnus). Dans une étude décrivant les effets de 35 jours de thérapie par sauna infrarouge lointain sur 2 patients atteints de SFC, les symptômes tels que la fatigue, le sommeil, la douleur et la fièvre légère ont été considérablement améliorés après 15 à 25 séances.

Les symptômes tels que la fatigue, la douleur, les troubles du sommeil et la fièvre de faible intensité ont été considérablement améliorés après 15 à 25 séances de thérapie thermique. Ceci démontre une efficacité de cet appareil qui concourt fortement à l’amélioration de votre condition physique, avec un impact réel sur le bien-être de façon général.

Parmi les autres avantages des saunas infrarouges, citons le rajeunissement de la peau grâce à l’évacuation continue des déchets par les cellules cutanées, l’augmentation des performances cardiovasculaires et la possibilité de faire disparaître la dépression.

You May Like